– PUBLICITÉ –

Arctic Cat Wildcat Sport Limited 2015 – Essai

Arctic Cat Wildcat Sport

– PUBLICITÉ –

Table des matières

Pour ses nouveaux modèles 2015, Arctic Cat a introduit son plus récent ajout à la famille Wildcat, le Wildcat Sport de 60 pouces (152,4 cm). Le Wildcat Sport est un biplace de catégorie performance qui se glisse entre le Wildcat original et le Wildcat Trail. Grâce à son Wildcat Sport, Artic Cat vise les consommateurs qui recherchent un véhicule de sentier sans être limités par les restrictions de largeur de piste de 50 pouces (127 cm). Le Wildcat Sport est offert en trois ensembles distincts: le Wildcat Sport, le Sport XT et le Sport Limited EPS.
Notre test de 2 jours du Wildcat Sport a été effectué avec un modèle Limited EPS et a eu lieu à Bryce Canyon, en Utah, aux États-Unis. Bryce Canyon offre une grande diversité de types de terrain, en partant des difficiles lits de rivières asséchées aux sentiers majestueux à couper le souffle atteignant des altitudes de près de 11 000 pieds (3500 m).

MOTORISATION

Le Wildcat Sport est alimenté par un moteur bicylindre en parallèle de 700cc développant plus de 60 ch et qui entraîne un embrayage à réponse rapide TEAM Rapid Response. Ce moteur est conçu par Arctic Cat et est le même moteur qui se retrouve dans le Wildcat Trail. Lors de nos essais de 2 jours nous avons roulé à différentes altitudes, allant de 6000 à 11 000 pieds (1800 à 3500 m). À ces altitudes, plusieurs véhicules peuvent avoir des performances médiocres en raison du manque d’oxygène, mais j’ai senti que le bolide avait toute sa puissance malgré l’altitude et le Wildcat est toujours resté très réactif. Il convient également de noter que selon les représentants d’Arctic Cat présents à cet évènement, aucun ajustement spécial n’a été fait aux véhicules pour leur permettre de fonctionner à ces altitudes plus élevées.

Arctic Cat Wildcat Sport

SUSPENSION

Notre unité de test, le Wildcat Sport Limited EPS, était équipé d’amortisseurs ELKA Stage 5 à compression à deux niveaux et ajustement du rebond. Les ELKA Stage 5 sont un ensemble d’amortisseurs de performance qui offrent aux utilisateurs de nombreuses possibilités de réglage pour permettre d’adapter la suspension de leur véhicule à leurs propres préférences et à leur style de conduite. L’unité offre une configuration de suspension à double bras triangulé à l’avant et à l’arrière, 12.2 po (30,9 cm) de débattement avant et 12.6 po (32 cm) de débattement arrière et une garde au sol globale de 13 po (33 cm). Nous avons eu la chance de nous attaquer à certains terrains très difficiles lors de nos essais, en particulier quand nous avons frappé les lits de rivières asséchées du canyon. Le sentier avait brusquement changé à ce qui semblait être un paysage sans fin de pierres et de rochers. Le grand débattement de la suspension et la garde au sol élevée nous ont aidés à conquérir ce terrain et les barres stabilisatrices supplémentaires ont grandement aidé à réduire le roulis. Nous nous sommes toujours sentis en parfait contrôle de notre véhicule et n’avons rien à redire de négatif concernant la suspension et les amortisseurs.

PNEUS, ROUES ET FREINS

Le Wildcat Sport est chaussé d’un ensemble de pneus Carlisle Trail Pro de 26 po sur des jantes en aluminium de 12 po. L’unité est équipée de freins hydrauliques à étriers à double piston qui offrent une amélioration notable des performances de freinage. Une fonctionnalité additionnelle intéressante est que le Wildcat Sport offre beaucoup d’espace de dégagement aux roues ce qui permet de l’équiper d’un combo jante/pneu plus large si désiré.

Arctic Cat Wildcat Sport

COCKPIT ET ERGONOMIE

Le Wildcat Sport Limited EPS dispose de portes en aluminium peintes avec une peinture de style automobile et des bras de suspension de couleur assortie. Le véhicule est visuellement attrayant avec son look agressif et est disponible en blanc métallisé ou noir mat. L’intérieur du poste de pilotage est bien connu puisqu’il ressemble beaucoup à ce qui se trouve dans les cockpits des autres membres de la famille Wildcat.

Monter à bord et en descendre est facile grâce aux portes en aluminium. Tandis que l’on discute des portes, j’ai remarqué que, lorsqu’elles sont pleinement ouvertes, elles ont tendance à retomber à un angle étrange, ce qui portait plusieurs utilisateurs, y compris moi-même, à s’appuyer sur les portes pour nous faciliter la sortie du cockpit. Je voulais souligner ce point parce que je me demande si le fait de nous appuyer constamment sur les portes de cette façon pouvait avoir un impact sur la fiabilité de l’ensemble porte / charnières à long terme.

Une fois que nous sommes assis dans l’unité, tous les indicateurs sont clairement lisibles et tout est à portée de main. Vous y retrouverez tout le confort nécessaire y compris un volant inclinable. L’habitacle offre un environnement sans fioritures, qui est bien conçu et qui offre amplement d’espace pour le conducteur et le passager. Cependant, je tiens à souligner que j’ai trouvé les sièges un peu inconfortables. La position assise est bonne, mais les sièges semblent manquer de rembourrage, en particulier la partie inférieure du siège. Ce n’est pas immédiatement apparent, mais ceci deviendra évident après une longue journée à bord. Si j’avais à acheter ce véhicule ma première mise à niveau serait de remplacer les sièges par des sièges aftermarket qui fournissent plus de confort et de soutien.

Arctic Cat Wildcat Sport

En plus du porte-bagages et espace cargo arrière évident, nous tenons également à souligner le moins évident mais tout de même énorme et pratique espace de stockage sous le capot. Il s’agit d’un coffre scellé situé sous le capot avant et il est très facile d’accès. C’était un endroit idéal pour y stocker notre déjeuner et de l’eau en bouteille pour notre trajet.

LA CONDUITE

Bryce Canyon est un excellent choix pour mettre à l’épreuve le Wildcat Sport puisqu’il comprend un ensemble très diversifié de sentiers. Tenter de décrire la beauté stupéfiante de ce domaine en quelques mots est presque impossible : visuellement étonnant sans aucun doute mais aussi très exigeant pour notre véhicule, en particulier aux altitudes plus élevées.

Le premier jour de notre randonnée, nous nous sommes amusés à suivre le leader de notre délégation et cette journée-là notre chef était Dean Bulloch de D & P Performance. Dean nous a essentiellement offert un tour guidé à travers différents terrains et zones touristiques de Bryce Canyon. La performance du Wildcat Sport était exceptionnelle tout au long de notre périple, durant lequel nous nous sommes amusés à nous attaquer de front à tous ces types de terrain. À aucun moment nous n’avons senti que nous en voulions plus du véhicule et qu’il ne pouvait pas nous l’offrir. Même aux plus hautes altitudes, nous nous sommes baladés en toute quiétude en suivant notre formation serrée.

Le deuxième jour de notre randonnée, nous nous sommes séparés du reste de la meute. Nous sommes partis avec Mark Esala, directeur de l’équipe d’ingénierie de produit d’Arctic Cat et Karl Munford, ingénieur des opérations au Ruby’s Inn. Ruby’s Inn était notre base d’opérations au cours de notre séjour à Bryce Canyon. Karl nous a guidés vers un environnement de sentiers panoramiques qui ressemble beaucoup aux types de sentiers que nous retrouvons au Canada. Nous avons passé la journée à mettre à l’épreuve le Wildcat Sport dans ces paysages pittoresques et une fois de plus, le bolide ne nous a pas déçus. Étant l’ingénieur en chef du Wildcat Sport, Mark savait exactement ce que le véhicule était capable d’accomplir et il voulait être sûr que nous saurions nous aussi de quoi il était capable après en avoir fait l’essai. Suivre Mark et Karl le long des sentiers m’a fait oublier que je conduisais un 700cc car le Wildcat Sport nous a fait vivre une expérience de conduite exaltante.

Arctic Cat Wildcat Sport

AVONS-NOUS AIMÉ ?

Absolument! Mise à part mon inquiétude au sujet des portes et ma tendance à être pointilleux sur les sièges, je n’hésiterais pas une seconde à recommander cette machine. En fait, c’est un véhicule que je considérerais acheter moi-même si j’avais à m’en procurer un.

J’ai trouvé que le Wildcat Sport avait un grand ratio puissance/poids, ce qui lui procure des performances exceptionnelles pour un 700cc. La suspension et la maniabilité étaient également très bonnes : le EPS (servodirection électronique) a été un avantage très apprécié surtout quand nous avons abordé les sections serrées et les sentiers de pierres et de rochers qui n’en finissaient plus.
Comment ne pas l’aimer ? Ce véhicule a un look agressif, offre des performances plus que respectables et est absolument agréable à conduire. Ajoutez à cela un bon espace de stockage pour les longues escapades le week-end et les économies de carburant qu’offre un 700cc sont aussi au menu.

Si vous êtes présentement à la recherche d’un nouveau véhicule utilitaire, qui est prêt pour les sentiers et qui est un pur plaisir à conduire, je vous recommande de vous arrêter chez votre concessionnaire Arctic Cat le plus près et d’en faire l’essai, je suis sûr que vous ne serez pas déçu.

Beau travail Arctic Cat, je pense que vous avez un gagnant entre vos mains!

Pour plus d’informations sur les modèles cités ci-dessus ou d’autres modèles, visitez : www.arcticcat.com

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

Mario Boriassi

Mario Boriassi

Partenaire et rédacteur à Planète Quad Magazine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

– PUBLICITÉ –

DERNIÈRE VIDÉO

– PUBLICITÉ –

– INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE –

Soyez les premiers informés des dernières actualités, événements et offres.

– PUBLICITÉ –

SUIVEZ-NOUS