– PUBLICITÉ –

Camping en VTT

Camping en VTT

– PUBLICITÉ –

Table des matières

Camping en VTT, je ne sais pas pour vous, mais je constate que, lorsqu’on regarde la situation de la vie sociétale post-pandémie, on sent une charge latente dans l’air lorsqu’on est immergé dans la foule. Intolérance par rapport aux idées qui ne sont pas conformes aux nôtres, impatience des gens, exaspération face aux règles sanitaires contraignantes auxquelles on ne croit plus, bref, les gens sont moins affables qu’auparavant.

La tranquillité accessible

Les adeptes du quad ont la chance de pouvoir s’extirper de ce marasme et d’aller se ressourcer en nature. Au fil des premiers kilomètres, votre tension descend et vous retrouvez la sérénité de l’esprit. Quand soudain, au détour d’une courbe prononcée, une oasis de fraîcheur apparaît! L’eau d’un lac miroite doucement au soleil et il y a un tapis d’herbe sous un couvert de grands cèdres qui laissent descendre paresseusement leurs branches. L’appel est irrésistible et vous arrêtez votre quad dans ce lieu bucolique. Aussitôt le moteur arrêté et votre casque retiré, le bruit des vagues du lac et de la brise de vent prennent le relais, une douce odeur de fraîcheur humide vous caresse les narines. Après quelques minutes, la faune reprend ses activités doucement. Vous prenez conscience que vous vous trouvez dans un endroit parfait pour passer un beau grand moment afin de relaxer et se laisser bercer par la lente respiration de la nature.

Camping en VTT
« Un endroit idéal pour se ressourcer en nature » 

En écoutant le clapotis des vagues, vous pensez qu’il serait agréable de passer la nuit ici dans un petit campement de fortune en emportant l’équipement de camping nécessaire en quad. 

Camping en VTT? Pourquoi pas!

L’éventail des façons possibles pour faire des expéditions en quad est très large selon le niveau de confort minimal qu’on est prêt à accepter. En camping sauvage, il faut prévoir tous les besoins et éventualités qu’il peut arriver : eau, essence, nourriture, abris contre la pluie et tente, outils, poêle et gamelle, vêtements chauds et imperméables, tout doit être prévu. Toutefois, malgré la liste de matériel longue comme le bras, il faut avoir le discernement pour embarquer ce qui est essentiel et éviter le superflu qui ne fera que vous encombrer. Si l’aventure du camping primitif vous semble extrême, il pourrait aussi être tentant de se rendre dans des terrains de camping avec l’équipement de camping tout en profitant des commodités modernes telles que toilettes et douches, lessiveuse et sécheuse à linge, cuisine commune et même parfois restaurant et dépanneur. 

« Après une journée à rouler, il fait bon camper auprès du feu. »

Tout le matériel sur un quad?

L’avènement des VCC avec leur benne volumineuse permet de transporter beaucoup de matériel, mais si vous roulez avec un motoquad, le problème d’espace de chargement se posera rapidement. La solution d’une remorque pour transporter l’équipement de camping est très séduisante. La remorque permet une souplesse d’aménagements qui n’aura de limite que celle de votre imagination et de votre budget. En effet, il suffit de regarder les vignettes d’idées sur Pinterest pour s’en convaincre. Selon vos besoins, il est possible de l’équiper de différents espaces dédiés au transport de bidons d’eau, de carburant, de glacières, d’une cuisine portative, de compartiments étanches aux intempéries et à la poussière et même d’une tente dépliable sur le dessus de la remorque.

Bien que plusieurs optent pour une tente au sol, il existe aussi des remorques clef en main spécialisées pour faire du camping hors route. Plusieurs sont de fabrication américaine, mais l’équipe de rédaction a testé sur le terrain la remorque Lugg&Roll Expedition de fabrication québécoise. Celle-ci présentait une très bonne qualité de fabrication. 

L’importance de la masse nette du véhicule remorqueur

En additionnant sa masse nette de 490 lb et sa charge utile de 500 lb, on pourrait se retrouver avec une charge à tirer de 1000 lb, ce qui est considérable en situation de tout terrain.  Cela nous apporte à parler de la taille du véhicule remorqueur par rapport à la masse remorquée. Convenons qu’un Outlander de 88 chevaux peut faire avancer sans problème une remorque de 1000 lb, et ce, même en montant dans une côte grâce aux quatre roues motrices. C’est lors de l’immobilisation que les choses se corsent, car la remorque pèsera aussi lourd que le véhicule tracteur en avant. On peut s’imaginer le pauvre quadiste qui tente de ralentir son quad dans une côte abrupte alors que les roues glissent dans le gravier lâche. 

En vertu de l’article 243 du CSR, les remorques tirées par des véhicules routiers doivent être munies de freins si la masse de la remorque excède la moitié de la masse du véhicule remorqueur (ou si la remorque excède 1300 kg). En considérant la même logique, et afin d’assurer un niveau de sécurité d’opération acceptable, la remorque tractée ne devrait pas excéder la moitié de la masse du véhicule tracteur.

Camping en VTT – Arrimage et protection de l’équipement

Un point très sensible qui vous fera adorer ou détester votre remorque est le type de suspension choisi. Si vous pensez que ça brasse dans un coffre de VTT, ce n’est rien comparé aux secousses auxquelles sera soumis votre matériel dans une remorque. Il y a un débat sur l’utilisation des tandems versus un essieu simple concernant l’efficacité d’amortissement et la stabilité obtenue lors du tirage de la remorque. Il est certain qu’un tandem apporte un avantage indéniable au niveau de la stabilité, mais il augmentera le poids qui est l’ennemi numéro un à contrôler. Que vous construisiez votre propre remorque  ou achetiez une remorque commerciale, gardez à l’esprit qu’elle devra être stable afin de ménager votre matériel de camping, légère pour respecter les limites de votre monture  et robuste afin de supporter les affres des sentiers hors route.

En plus du choix de la remorque, vous devrez développer des aptitudes à l’arrimage du matériel sur les porte-bagages qui résistera aux secousses continuelles en sentier. Le matériel devra aussi être placé convenablement dans les compartiments de la future remorque (ou la benne de votre nouveau côte-à-côte) pour ne pas qu’il soit abimé par la friction. Il faudra aussi trouver une manière d’empêcher la poussière de s’infiltrer partout. 

Le camping en VTT est une excellente façon pour se ressourcer en nature et oublier le stress de la vie moderne. Cependant, une bonne planification permettra d’en jouir pleinement et gardera le stress au seul niveau du souci de trouver du bois pour allumer le feu de camp du soir.

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

Pierre Allard

Pierre Allard

Chroniqueur
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

– PUBLICITÉ –

DERNIÈRE VIDÉO

– PUBLICITÉ –

– INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE –

Soyez les premiers informés des dernières actualités, événements et offres.

– PUBLICITÉ –

SUIVEZ-NOUS