– PUBLICITÉ –

Can Am Outlander MAX 1000 2021 Essai

Can Am Outlander MAX 1000 2021 Essai

– PUBLICITÉ –

Table des matières

Depuis quelques années, la gamme MAX des Outlander est réservée aux deux places, catégorisée comme une monture à saveur touring, elle offre luxe, confort et performance. L’année 2021 ne fait pas exception à cette tradition, avec quatre choix de motorisation pour rejoindre tous les types de consommateurs, tous étant des moteurs deux cylindres en V. On retrouve au bas de l’échelle la version 570 avec 48 chevaux, ensuite le 650 à 62 chevaux, le puissant 850 avec ses 78 chevaux et notre modèle, le 1000R avec 91 chevaux.

Le MAX XT

La version MAX XT est la plus luxueuse deux places chez Can-Am. Tout y est pour de longues randonnées. Un treuil de 3500 livres avec pare-chocs robustes avant et arrière, guidon avec déflecteur d’air pour bien protéger les mains, et les extensions d’ailes qui font office de garde-boue. Le siège du passager est de bonne dimension avec un dossier haut qui offre un bon appui lombaire. De grandes poignées très fonctionnelles sont intégrées à ce dernier. Et pour ceux qui désirent plus d’espace de rangement, il est possible de retirer le siège pour laisser place à du chargement additionnel. Autre point digne de mention, le passager possède d’élégants repose-pieds moulés très fonctionnels. Côté pneus, on fait confiance au Terracross de 26 pouces à l’avant et 28 à l’arrière avec des jantes de 14 pouces.

Can Am Outlander MAX 1000 2021 Essai

Rangement

Pas toujours évident sur un VTT de sécuriser sa marchandise, mais avec Can-Am, c’est un jeu d’enfant. Les deux supports de rangement LinQ avant et arrière vous facilitent grandement la tâche!  Instauré depuis quelques années, le système d’attache rapide a fait ses preuves au fil des années et est extrêmement efficace, sans compter le choix toujours grandissant d’options… Une quantité incroyable d’accessoires sont disponibles pour le consommateur, que ce soit pour transporter des bagages, apporter de l’essence supplémentaire ou même transporter des armes à feu dans le cadre de la pratique de la chasse. De plus, un grand coffre de rangement arrière d’une capacité de 21,4 litres est également de série!  

1000R

Y a-t-il un autre qualificatif que performant? De ce côté, aucun doute… Vous n’en manquerez pas… Le gros bicylindre en V de 976 CC ne délivre rien de moins que 91 chevaux-vapeur, soit le plus puissant jamais produit dans l’industrie pour un véhicule tout terrain. Refroidie par liquide, notre version est munie de l’accélérateur intelligent sans câble, de l’injection électronique de carburant et d’une transmission variable CVT à courroie. 

Sur la piste

Nous avons parcouru environ 800 kilomètres avec notre bolide. Principalement du sentier, puisque c’est vraiment ce pour quoi la gamme Outlander a été développée. Assurément, la puissance est ce qui nous accroche dès les premiers mètres, malgré un poids à sec avoisinant les 900 livres, on ne peut faire autrement que d’être impressionné par la réponse à l’accélérateur. Dès que l’on enfonce ce dernier, on ressent le gros V-twin rugir littéralement, sans aucune hésitation. Ce rugissement intense animé d’une petite vibration vient littéralement éveiller l’aspect pilote qui dort en chacun de nous. La calibration des deux poulies d’embrayage est sans reproche, on ressent l’accélération instantanément et sans aucune hésitation, il en est de même lors des reprises, rapides et instantanées.  Au démarrage, il faut un peu de temps pour s’adapter à la réaction de l’accélérateur intelligent (sans câble), bien que le délai soit extrêmement court, il faut tout de même s’y habituer. La consommation d’essence nous a paru relativement élevée, il faut prévoir des distances inférieures à 200 kilomètres si vous avez un style conduite assez agressif. 

Direction assistée

Pas de doute, c’est l‘une des plus belles technologies sur le marché, et surtout extrêmement fonctionnelle. Le principe d’assistance en fonction de la vitesse augmente la résistance au guidon en fonction de la vitesse, donc plus la vitesse est élevée, plus il est difficile de tourner rapidement le guidon diminuant ainsi le risque d’effectuer une fausse manœuvre. Et trois modes de résistance sont disponibles selon votre style de conduite. 

Ergonomie

Honnêtement, on frôle la perfection sur ce point, la position de conduite est extrêmement confortable et parfaitement bien adaptée. Les genoux sont aux alentours de 90 degrés et les repose-pieds sont larges et très antidérapants. Le frein au pied est positionné légèrement plus bas dans le marchepied ce qui facilite grandement son utilisation. Et comme le véhicule est un deux places, je me suis fait un devoir de faire plusieurs kilomètres assis à l’arrière, question d’être en mesure de bien évaluer le produit… Et les ingénieurs de Can-Am n’ont rien négligé. Les repose-pieds sont parfaitement bien situés et très agrippants, de plus, ils sont moulés dans le châssis donc très ergonomiques, aucunement accrochants, avec un très beau look. Le siège passager et très confortable, le dossier est haut et offre un excellent support. Et que dire des poignées de retenues parfaitement bien positionnées, elles offrent plusieurs positions d’emprise permettant à tous les passagers de différents gabarits d’y trouver leur position parfaite. 

Lors de randonnée où il y a quelques flaques d’eau, nous avons remarqué qu’il y a beaucoup d’éclaboussures d’eau qui sont projetées directement sur le pied droit du pilote passant par l’ouverture de la pédale de frein, c’est un petit inconvénient si vous désirez rester au sec. Ce phénomène existe seulement du côté droit, rien d’anormal n’a été remarqué de l’autre côté.  Autre point d’amélioration au niveau des phares avant, bien que ces derniers font le travail, il serait intéressant de la part des ingénieurs de remplacer les phares halogènes par des phares à DEL plus modernes. 

Comportement

Les versions MAX possèdent un excellent empattement de 149,9 centimètres, ce qui est l’un des plus longs dans la catégorie des véhicules tout terrain avec passager. Lors de passage en terrain accidenté, cette longue portée s’avère un avantage marquant pour la stabilité. La suspension de notre Outlander est relativement souple dans les petites bosses tout en conservant une belle tenue de route. En revanche, lorsque l’on pousse un peu le VTT dans des conditions plus ardues, on retrouve une fin de course de suspension extrêmement rigide, le dos de votre passager risque de souffrir légèrement si vous n’y portez pas une attention particulière. Les ressorts de suspension sont facilement ajustables à l’aide de l’outil fourni à cette fin. Ce dernier vous permettra de diminuer ou d’augmenter la précharge en fonction d’un passager ou non, et également en considérant la quantité de bagages que vous apportez. 

En terminant, le Outlander Max 1000R est certainement un excellent choix pour celui qui adore la performance et rouler à deux. La qualité de finition signée Can-Am est comme toujours exemplaire, et le look est extrêmement bien réussi avec les jantes noires lustrées. Encore une fois, un gros merci à Can-Am pour le prêt du véhicule et de leur collaboration depuis des années! 

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

– PUBLICITÉ –

DERNIÈRE VIDÉO

– PUBLICITÉ –

– INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE –

Soyez les premiers informés des dernières actualités, événements et offres.

– PUBLICITÉ –

SUIVEZ-NOUS