– PUBLICITÉ –

Comment transporter vos VTT sur la route

Comment-transporter-vos-VTT-sur-la-route

– PUBLICITÉ –

Table des matières

Transporter vos VTT sur la route

Comme tout l’univers qui nous entoure, le monde automobile est en grande mutation. La cause principale de ces grands bouleversements est l’exigence très sévère de consommation d’essence corporative moyenne, communément connue sous le nom de CAFE, du gouvernement américain pour les fabricants automobiles. Un seuil important a été franchi avec l’année modèle 2015 et un autre mur arrive en 2020.

Déjà, nous avons vu une modification dans l’offre des petits VUS offerts sur le marché. Beaucoup, lors des refontes du modèle, ont perdu leur V6 au profit d’un quatre cylindres turbo et d’autres ont intégré une transmission CVT qui change complètement la donne en situation de remorquage. En effet, dans l’usage réel, le petit moulin turbo n’a pas un rendement global meilleur que des V6 : il se tire d’affaire en tirant la charge, mais il boit autant sinon plus que le moteur qu’il remplace. Et que dire des CVT qui propulsent les révolutions motrices à 5000 tours dès qu’une pente se présente?

L’éventail des petits VUS offerts qui sont assez costauds pour le remorquage se rétrécit comme neige au soleil et l’industrie tend à nous faire glisser vers les camionnettes ou les VUS de plus grand format pour tirer des charges importantes. Le but principal pour le fabricant est de limiter le nombre de modèles avec des moteurs énergivores (donc puissants) pour abaisser la moyenne corporative CAFE. Par contre, la facture augmente considérablement pour l’acheteur.

Les besoins de remorquage

Comme toute chose, les besoins de remorquage se doivent d’être définis par l’acheteur avant de procéder à l’acquisition d’un véhicule remorqueur. À écouter certains, dès qu’on prévoit transporter plus que deux boites à fleurs, il faut un Ram 2500 avec un Cummins. L’acquisition d’un tracteur surdimensionné occasionnera des surcoûts inutiles qui pèseront toute l’année dans votre budget. En effet, les jours où on ne remorque pas les jouets, il faut toujours nourrir la bête. Voici un tableau qui brosse une approximation des besoins de capacité de remorquage en fonction de votre configuration de transport de quads.

comment-transporter-vos-vtt-sur-la-route
Comment transporter vos VTT sur la route – Back Camera

Capacité de remorquage requise selon la configuration de transport :

Configuration de transportPoids approx (KG)Freins obligatoires?
1 Motoquad dans une remorque 1 essieu de 50 po650Non
2 motoquads dans une remorque double 16 po1100Oui, si le tracteur pèse moins de 2200 kg net
1 motoquad dans une remorque fermée 5×10 toute en aluminium750Oui, si le tracteur pèse moins de 1500 kg net
2 motoquads dans une remorque fermée 7×181700Oui
1 autoquad moyen sur une remorque 1 essieu de 66 po900Oui, si le tracteur pèse moins de 1800 kg net
2 autoquads moyens sur une remorque 80×2161900Oui
1 autoquad moyen dans une remorque fermée 8×161800Oui
2 autoquads moyens dans une remorque fermée 8×182500Oui

Note : autoquad moyen de référence : Polaris RZR 900 de 550 kg

La capacité de transport est établie en additionnant simplement les masses nettes des quads et des remorques. Cependant, il est sage de s’allouer une marge de manœuvre dans le cas des remorques fermées, car la surface frontale de la remorque entrave fortement le déplacement au vent.

En fonction du besoin de capacité de remorquage maintenant établi, quel véhicule, ou catégorie de véhicule, pourrait faire l’affaire pour le transport des jouets tout en étant raisonnable dans les frais d’opérations? Voici un tableau des capacités moyennes de remorquage que vous pourrez mettre en relation avec le tableau précédent.

Capacité de remorquage disponible selon la catégorie de véhicules

Catégorie véhiculesCapacité moindre (kg)Capacité moyenne (kg)Plus grande capacité (kg)
VUS compact

 

(Ford Escape, Honda CRV, …)

454 kg931 kg2 041 kg
Minifourgonnette

 

(Dodge Grand Caravan, Toyota Sienna, …)

1 585 kg1 605 kg1 633 kg
VUS intermédiaire

 

(Ford Explorer, Nissan Pathfinder, …)

1 361 kg2 414 kg3 268 kg
VUS pleine grandeur

 

(Chevy Tahoe, VW Touareg,..)

3 221 kg3 700 kg4 173 kg
Camionnette intermédiaire

 

(Toyota Tacoma, Honda Ridgeline, …)

1 588 kg2 575 kg3 493 kg

Certains écarts importants sont peu compréhensibles à première vue en regardant le tableau. Voici sommairement les faits saillants qui expliquent le tout:

VUS compacts : dans l’ensemble, les véhicules à 4 cylindres permettent 680kg. Ceux qui ont des turbos de plus de 200ch ou des V6 vont jusqu’à 1 587kg. Jeep fait sauter la banque avec son Cherokee V6 à 2 041 kg.

VUS intermédiaires : dans l’ensemble, la norme est de 2 268 kg avec les V6 et d’environ 1 500 kg avec les quatre cylindres turbo. FCA, avec ses Jeep Grand Cherokee et Dodge Durango permettent 2818 kg avec les V6. Ils tutoient les VUS pleine grandeur à 3265 kg lorsqu’ils sont munis du moteur v8 Hemi.

La question des remorques qui sont véhicules lourds?

Le choc du changement de règlementation du 1er janvier 2011 concernant le PNBV des véhicules lourds a été absorbé par l’industrie qui s’est adaptée à cette nouvelle réalité. En effet, on se souviendra que la définition de véhicule lourd a été changée dans le but de s’arrimer avec les autres juridictions d’Amérique du Nord. Elle est maintenant déterminée par le poids nominal brut du véhicule (PNBV) déterminé par le fabricant dont la limite a été fixée à 4 500 kg.

Comme c’est le fabricant qui détermine le PNBV, il inscrit ce qu’il veut sur la plaquette signalétique et cela fait foi de tout. Il arrive alors de voir sur ladite plaquette d’une remorque deux essieux de 7 000 lb (6 350 kg globalement environ) et que la masse brute inscrite soit de 4 491 kg. Même des fabricants de camionnettes offrent « l’option PNBV » (moyennant supplément) et réduisent le poids nominal brut de la plaquette. Alors il est très peu probable que l’on vous vende une remorque neuve au Québec en 2017 qui soit considérée véhicule lourd. Toutefois, il est prudent de s’en assurer quand même avant de signer le contrat d’achat.

Qu’arrive-t-il quand c’est une remorque artisanale? On utilise la méthode d’addition des capacités de charge inscrites sur le flanc des pneus multiplié par un facteur. Ce sera le facteur multiplicateur de 1,10 pour les remorques (c’est-à-dire munie d’un timon d’attelage) et 1,25 dans le cas d’une semi-remorque (qui s’attèle sur une sellette d’attelage). Ces facteurs sont établis en fonction du pourcentage de charge qui est transféré au véhicule tracteur par les deux types de systèmes d’attelage.

Les pièges des remorques usagées et obligations d’un propriétaire de véhicule lourd

Dans les remorques usagées, cela se corse. Tout d’abord, il se peut qu’une aubaine vous accroche parce que la remorque proposée est en bon état et vraiment pas cher. Outre la raison du vendeur qui liquide de toute urgence (séparation de couple par exemple), il y a deux raisons principales qui peuvent expliquer une telle aubaine : une remorque qui a un PNBV de plus de 4 500 kg ou une remorque volée.

comment-transporter-vos-vtt-sur-la-route
Comment transporter vos VTT sur la route

Dans le premier cas, cela a peu d’incidence dans le cas d’un particulier qui s’en sert pour des fins récréatives. Il faut juste garder à l’esprit les deux obligations qui resteront à respecter :

  • La vérification mécanique annuelle: en vertu de l’article 521 du CSR, on stipule que les véhicules d’une masse brute supérieure à 4 500 kg doivent être soumis à la vérification mécanique annuelle chez un mandataire de la SAAQ.
  • Le règlement sur la signalisation : Pour l’application de ce règlement qui s’adresse aux camions, on entend « camion »: un véhicule routier, autre qu’un véhicule d’urgence, dont le poids nominal brut est de 4 500 kg ou plus, conçu et aménagé principalement pour le transport de biens ou pour le transport d’un équipement qui y est fixé en permanence et de ses accessoires de fonctionnement. Sont également des camions, les ensembles de véhicules routiers dont au moins un des véhicules le formant a un poids nominal brut de 4 500 kg ou plus

En conséquence, tout véhicule visé doit respecter le réseau interdit aux véhicules lourds (communément appelé no trucks). Si cette notion ne vous est pas familière, observez l’implantation de la signalisation dans votre environnement. Vous verrez qu’elle est abondante et qu’elle risque de modifier vos itinéraires usuels. Alors, lorsqu’on est conscient du statut du véhicule, il peut être acceptable pour un acquéreur de l’acheter quand même.

Le deuxième cas peut être plus tragique pour l’acquéreur. Le vol des remorques fermées est très florissant, car elles sont facilement réintroduites en circulation. Le modus operandi est très simple : on vole la remorque, on enlève la plaque signalétique de numéro de série, parfois aussi les étiquettes de marque du fabricant, mais pas toujours, et on l’immatricule comme étant une remorque artisanale dans une autre province. Par le biais des petites annonces, l’acheteur est séduit par cette occasion au prix de 50% du prix du marché et, à ses yeux naïfs, le gars qui a fait la remorque artisanale travaille vraiment bien.

Tout va bien jusqu’à ce que vous vous fassiez intercepter par la police pour une raison quelconque. Le policier remarquera que la description de la remorque dite artisanale ne correspond pas avec celle qu’il a devant lui. S’il a des motifs sérieux de croire qu’il est en présence de recel de remorque, il la saisira sur-le-champ pour la mettre en fourrière et la faire investiguer par le département d’identification judiciaire de la SQ. C’est dire qu’une dépanneuse viendra prendre la remorque sur place pour la remiser. Pour le chargement, vous pourrez en reprendre possession chez le remorqueur. Si les résultats d’identification sont négatifs et que la remorque n’est pas considérée volée, elle vous sera remise. S’ils sont positifs, elle sera remise à l’assureur et vous perdrez votre remorque sans autre recours. Évidemment, la somme payée pour l’achat est aussi perdue.

Quelques mots sur les immatriculations, les dimensions permises et la nécessité de freins sur la remorque.

Immatriculation des camionnettes: dans le but de s’adapter aux changements dans l’offre des fabricants automobiles, une modification au règlement sur l’immatriculation permet à un particulier d’immatriculer sa camionnette ou son VUS pesant jusqu’à 4 000 kg net comme un véhicule de promenade, d’où une belle économie. Un véhicule ainsi immatriculé sera aussi dispensé de la vérification mécanique annuelle.

comment-transporter-vos-vtt-sur-la-route
Comment transporter vos VTT sur la route

Mais attention, ce véhicule devra être utilisé strictement à des fins personnelles : aucun lettrage commercial ni aucune activité commerciale d’aucune sorte, même pour dépanner un matin parce que le pick-up de l’usine est en panne. De plus, cette camionnette, même immatriculée véhicule de promenade, reste soumise à la signalisation routière (sauf à l’obligation de se présenter aux postes de pesée) si son PNBV est égal ou supérieur à 4 500 kg.

Quelle est la longueur maximale permise?: Avec la puissance de plus en plus imposante des véhicules tracteurs sur le marché, plusieurs traînent maintenant une remorque, parfois imposante, derrière leur roulotte. La limite n’étant plus la force brute de l’étalon mécanique à l’avant du cortège, la réglementation prend le relais et place la limite à 19 mètres. C’est la longueur maximale que votre cortège pourra mesurer, à partir de l’avant du véhicule tracteur jusqu’au bout de l’extrême excédent qui dépasse à l’arrière de la deuxième remorque.

Prenez toutefois la peine de vérifier dans les autres juridictions ce qui est permis. La configuration à trois véhicules est permise au Québec, mais par nécessairement ailleurs.

Des freins sur la remorque : oui ou non? : C’est l’article 244 du code de sécurité routière qui stipule la nécessité des freins. En clair, les roues portantes de toutes les remorques doivent être munies d’un système de freinage dans les cas suivants :

  • si leur masse totale incluant chargement est de 1 300 kg ou plus;
  • si leur masse totale incluant chargement est de plus de la moitié de la masse nette du véhicule qui tire.

À titre d’exemple, une remorque qui pèse 1 200 kg ne sera pas tenue d’avoir des freins si le véhicule qui tire est un Toyota Tundra avec une masse nette de 2 561 kg. Par contre, si vous tirez la même charge avec une Dodge Grand Caravan qui a une masse nette de 2 015 kg, les freins seront obligatoires.

Il faut aussi comprendre que lorsque les freins sont décrétés obligatoires par l’article 244, ce sont toutes les roues portantes des remorques qui sont visées, même celles de la remorque à bateau derrière la roulotte fifth wheel.

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

Pierre Allard

Pierre Allard

Chroniqueur

4 réponses

    1. Bonjour M Garneau

      Non, cette manœuvre est interdite à l’article 437 du Code de sécurité routière. Il y est permis de tirer un véhicule routier avec une barre rigide, mais le RZR est considéré comme un véhicule hors route, pas un véhicule routier. Voir ci-dessous l’extrait de l’article 437 du CSR

      437. Nul ne peut tirer à l’aide d’un véhicule routier un autre véhicule routier dont les roues demeurent au sol, à moins que celui-ci ne soit solidement retenu au moyen d’une barre.

  1. Bonjour M Allard ! J ai une roulotte de 21 pieds avec deux essieux avec frein , j aimerais traîner ma motomarine derrière la roulotte , elle pèse env.450 kg , la remorque du seadoo doit elle avoir des freins ? Merci !

  2. Bonjour M. Gagné

    Techniquement, si des freins sont requis sur une remorque ou une combinaison de remorques, toutes les roues portantes doivent être munies de freins. Donc oui, la remorque du Seadoo doit être munie de freins.

    Bonne journée

    Pierre Allard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

– PUBLICITÉ –

DERNIÈRE VIDÉO

– PUBLICITÉ –

– INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE –

Soyez les premiers informés des dernières actualités, événements et offres.

– PUBLICITÉ –

SUIVEZ-NOUS