– PUBLICITÉ –

Essai des lunettes CKX 210°

essai-des-lunettes-ckx-210

– PUBLICITÉ –

Table des matières

Lunettes CKX 210°

L’acquisition de lunettes est un choix difficile qui porte sur plusieurs critères. Il y a le « look » qu’elle dégage, la protection, le type de fixation, la couleur de la lentille, la saison d’utilisation et le dernier à ne pas négliger, le confort. 

De mon côté, je me suis trop souvent procuré des lunettes sur le vif sans trop analyser. Elles duraient jusqu’à ce qu’elles se brisent et mon cycle de lunettes recommençait avec une autre. Je suis donc passé par bien des modèles de lunettes.

Cette fois-ci, c’est différent. L’essai m’introduit dans des lunettes produites consciencieusement. Les lunettes CKX 210° distribuées par Kimpex ont été plus précisément fabriquées sur mesures pour le casque Titan du même fabricant. Cependant, elles s’utilisent très bien avec beaucoup d’autres casques de différents fabricants. La lentille des lunettes est pratiquement sans cadre à large vision. Ce cadre est fabriqué de polyuréthane très souple. L’ensemble est livré avec des sangles « RapidClip », une lentille claire, une fumée ainsi qu’un ensemble de fixations pour « Tear-Off ».

RapidClip

Passons à l’essai. En premier lieu, je dois installer les fixations « RapidClip » sur mon casque LS2. Avec une petite analyse, je positionne les fixations « RapidClip » auto-collant. Quelques petits ajustements sur la tension des sangles et je suis prêt. Comme je suis sur le point de partir, il y a un oups ! Les lunettes sont livrées avec la lentille fumée et le soleil va bientôt se coucher. Je récupère alors la lentille claire et la remplace sans trop de difficulté. Je trouve déjà génial ce simple principe d’avoir la possibilité de remplacer la lentille par une autre de couleur différente. Il est même possible de s’en procurer une double pour l’hiver. Mes lunettes sont maintenant prêtes pour la randonnée. J’apprécie rapidement la qualité limpide de la lentille ainsi que la vision élargie qu’elle offre.

J’ai l’impression que le sentier se présente en haute définition. La nuit s’installe et la température tombe rapidement. La ventilation qu’offre les lunettes CKX 210° gère convenablement ce changement de température sans aucune buée. Les sangles « RapidClip » sont une première pour moi. C’est simplement… trop simple. Elles ne glissent pas, elles restent bien ajustées et surtout, elles se dégagent et remettent aisément en place d’une seule main. D’accord, les premières manipulations sont erratiques, mais ça s’améliore rapidement. 

Les lunettes CKX 210° sont une révolution. Le cadre flexible en polyuréthane ainsi que la mousse triple densité assurent une résistance à long terme et permettent aux lunettes d’offrir un grand confort. Les orifices de ventilation sont munis de mousse qui conserve les yeux bien à l’abri de la poussière et la boue. L’ouverture sur le champ de vision est optimale, impossible d’aller plus loin. En ce qui concerne les sangles « RapidClip », si vous ne les aimez pas, des sangles standard sont disponibles et facilement remplaçables. Difficile d’offrir une meilleure versatilité et performance. Qui fera mieux ? 

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

Marc Blanchette

Marc Blanchette

Chroniqueur Mécanique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

– PUBLICITÉ –

DERNIÈRE VIDÉO

– PUBLICITÉ –

– INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE –

Soyez les premiers informés des dernières actualités, événements et offres.

– PUBLICITÉ –

SUIVEZ-NOUS