– PUBLICITÉ –

Kawasaki Mule PRO-FXT 2015 – Essai

– PUBLICITÉ –

Table des matières

Il y a eu beaucoup d’innovations et de croissance dans le marché des véhicules côte-à-côte récemment. Nous avons plusieurs raisons de nous réjouir de cette croissance et une de ces raisons est le segment des utilitaires de travail, qui a pris un tournant décisif avec des tonnes de nouvelles idées. Réinventer un produit afin de s’adapter davantage aux besoins des consommateurs a toujours été un processus qui prend du temps, mais Kawasaki prend le cap du changement et ce sera tout un changement avec leur plus récent ajout à leur gamme de véhicules.

Kawasaki nous a invités à voir non seulement le processus d’assemblage d’un grand nombre de leurs produits hors route, mais nous a aussi dévoilé la prochaine génération de leur écurie, le Kawasaki Mule PRO-FXT. Tout le monde était très excité de voir comment ce chef de file de l’industrie pourrait construire une meilleure bête de travail !

En arrivant dans la ville de Lincoln au Nebraska, nous avons parcouru notre chemin vers le gigantesque édifice, là où la magie Kawasaki se réalise ! Kawasaki est arrivé à Lincoln en avril 1974, en exposant leurs vues sur les 332 hectares de ce site afin de commencer la mission première qui était de produire des motos. L’usine d’assemblage a pris de l’expansion au fil des ans et maintenant, plus de 1257 employés travaillent à l’intérieur et à l’extérieur des murs de cette usine chaque jour. Nous avons également été stupéfaits de découvrir que Kawasaki y fabrique bien d’autres choses à cet endroit, comme des robots et des wagons de train, car l’usine est largement utilisée dans de nombreux autres procédés de production. La production qui nous intéressait le plus était évidemment la construction du modèle Mule de prochaine génération, qui fait partie de la gamme de véhicules Strong de Kawasaki.

Pour les modèles de l’année 2015, le Mule PRO-FXT de Kawasaki est le grand frère le plus costaud des machines de la classe ouvrière de la même entreprise. Le puissant Mule de Kawasaki est alimenté par un moteur de trois cylindres à injection de 812cc refroidi par liquide et est adapté pour vos plus grosses journées de travail. Très probablement la partie la plus innovante du nouveau Mule PRO-FXT Mule est le siège convertible de 3 à 6 sièges passagers. Nous allons y revenir dans un instant.

2015 Kawasaki MULE PRO-FXT-6

Quelques spécifications intéressantes du Mule PRO-FXT consistent en un couple de 46 pi-lb (62 N.m) pour une puissance de traction incroyable et une capacité de remorquage de 2000 lbs (900 kg); une plateforme cargo en acier qui peut facilement transporter jusqu’à 1000 lbs (450 kg) en configuration trois places; un récepteur d’attelage de 2 pouces intégré permet de tirer facilement une remorque de travail standard. Une foule d’options sont disponibles pour la Mule PRO-FXT, y compris la servodirection. Même si l’idée sera probablement débattue par certains, je pense que la servodirection devrait être incluse à la sortie de l’usine, surtout quand on sait que beaucoup d’utilisateurs vont travailler avec ce véhicule jusqu’aux limites des capacités auxquelles est destiné. 
En ce qui concerne la servodirection EPS de Kawasaki, la conduite du pilote détermine le dosage d’assistance nécessaire et la diminuera au fur et à mesure que la vitesse du véhicule augmente, ce qui procure au conducteur une conduite qui inspire confiance tout en lui permettant de conserver le plein contrôle.

Le nouveau Mule a un look élégant et est axé sur le segment de la marque qu’il représente : des propriétaires de ranch aux chasseurs professionnels jusqu’aux aventuriers de sentiers récréatifs, le nouveau Mule PRO-FXT a une nouvelle apparence chic qui démontre qu’il connait son affaire. Ce véhicule est construit solide et il met l’accent sur sa capacité à faire le travail. Pour ceux qui travaillent tard en fin de soirée, des phares halogènes éclairent la nuit sur le modèle de base Mule PRO-FXT, tandis que ceux qui optent pour le modèle LE pourront profiter de feux auxiliaires supplémentaires à DEL inclus dans l’ensemble Limited Edition. Une note rapide sur l’alimentation supplémentaire disponible sur ces Mules, grâce à un alternateur à haut rendement qui fournit 60 ampères à 2000 RPM. Cette puissance supplémentaire peut être utilisée directement pour alimenter des équipements additionnels : deux prises de courant de douze volts sont disponibles dans la cabine des modèles standard et les modèles LE et Camo ont une paire additionnelle de prises de courant.

La cabine de la nouvelle Mule permet d’asseoir trois personnes à l’avant sur un siège de style banquette. Bien sûr, les ceintures de sécurité à trois points pour chaque passager sont incluses et les trois places supplémentaires à l’arrière en sont équipées elles aussi. Si vous avez besoin de transporter encore plus de passagers, l’espace de plateforme cargo se convertit facilement pour accommoder un total de six passagers de façon très simple. Selon Kawasaki, il ne devrait prendre à une personne qu’environ une minute pour convertir la cabine pour un supplément de trois places : le protecteur cargo glisse et se verrouille facilement le long de la plateforme et le siège se soulève et se verrouille lui aussi en position. Le volant peut s’incliner vers le haut pour permettre au conducteur de s’introduire dans la cabine très aisément, un vrai jeu d’enfant. Les petits ajouts, comme un porte-gobelet du côté conducteur et un tableau de commande pour accessoires dans la partie centrale supérieure du tableau de bord sont quelques idées que Kawasaki a pensé mettre en place pour nous accommoder. Le grand sélecteur de vitesse est très convivial et est monté à proximité du volant du côté droit. Un vrai frein de stationnement est également inclus sur le côté gauche de la colonne de direction. Du rangement est disponible à profusion au tableau de bord et sous le siège cargo dans le Mule Strong 2015 de Kawasaki.

2015 Kawasaki MULE PRO-FXT-3

Nous avons passé une bonne partie de la matinée à parcourir l’usine où le Mule et d’autres machines sont construites. Puis, nous nous sommes dirigés vers un site de randonnée pour obtenir un peu de temps au volant de la machine. Kawasaki avait organisé l’évènement sur un terrain privé juste à l’extérieur de Lincoln. Après un court trajet en bus, nous montons dans la cabine de notre Kawasaki Mule PRO-FXT LE 2015 et il était maintenant temps d’étudier la nouvelle machine du mieux que nous le pouvions. Se glisser dans la cabine sur le confortable siège banquette était facile et agréable puis, j’ai finalement démarré le costaud tricylindre avec un simple petit tour rapide de la clé. Le moteur du Mule PRO-FXT LE 2015 s’est mis à ronronner et nous avons roulé en suivant quelques employés de Kawasaki pour obtenir un rapide aperçu des sentiers des alentours. La première chose que j’ai remarqué c’est la façon dont le moteur semblait bien équilibré et qu’en appuyant sur l’accélérateur la puissance était délivrée de façon très linéaire. Le moteur est assez silencieux pour les occupants de la cabine et le 46 lb-pi de couple s’est mis à l’œuvre à mesure que nous grimpions les collines escarpées autour de cette propriété. La servodirection électronique est une vraie merveille quand c’est bien fait et j’avoue que je l’ai vraiment adoré sur cette machine. Les sentiers qui se sont présentés devant nous durant cette balade nous ont donné l’occasion de réaliser la pleine capacité de la servodirection électronique de Kawasaki. Passer des virages lents à travers des sentiers serrés, puis en terrain escarpé et accidenté s’est avéré simple et agréable avec l’aide du EPS.

Le nouveau Mule PRO-FXT a un rayon de braquage réduit et c’était agréable de découvrir que même avec son empattement plus long, cette Mule fait son chemin à travers les sentiers étroits comme personne. Avec les 4 roues motrices engagées, le puissant moteur de 812cc grogne son chemin jusqu’à des sections de pentes raides et la machine reste toujours super stable tout le long du processus. Le débattement de la suspension indépendante du Mule PRO-FXT 2015 atteint maintenant un respectueux 
8.7 pouces (22 cm) à chaque roue à l’avant et à l’arrière et c’est certainement une grande aide à cet égard. Nous n’avons pas connu la gamme de véhicules Mule comme étant très rapide dans le passé, mais le fait de maintenant atteindre 45 mph (72 km/h) est agréable et intéressant par rapport aux précédents modèles. Les pneus de 26 po montés sur des jantes à 6 rayons en fonte d’aluminium usiné dont était équipé notre modèle LE nous procuraient beaucoup de traction sur notre piste d’essai. Un look plus sportif avec des performances de pointe était en effet rafraîchissant. Les pneus sur notre Mule d’essai étaient des Duro Frontier; ils s’agrippaient au sol et ils ont tout franchi sans hésitation.

2015 Kawasaki MULE PRO-FXT-2

Nous n’avions malheureusement qu’un temps très limité pour essayer le Kawasaki Mule PRO-FXT 2015, mais le temps où nous l’avons eu entre les mains a été fantastique. Les améliorations apportées à cette gamme de machine de travail sont de mieux en mieux et font vraiment la différence. Si ce n’était que de moi, je pense que les seules choses que je voudrais améliorer seraient de l’équiper d’un siège banquette avec des places moulées individuelles, pour chaque passager, et peut-être d’optimiser l’injection de carburant afin de permettre au moteur du Mule d’offrir un peu plus de performance aux départs. À mon avis la banquette est un peu trop glissante et c’est incommodant pour le conducteur et les passagers pour rester bien en place, tandis que le moteur aurait beaucoup plus à offrir que ce que vous pouvez présentement bénéficier surtout sur les départs.

La société Kawasaki a été fondée par l’inventeur Showza Kawasaki en 1878, cette entreprise est en croissance continuelle et obtient un grand succès dans de nombreux marchés. Je me demande ce que penserait Showza de son humble société aujourd’hui ! Le fait que Kawasaki ait entrepris de construire une meilleure machine afin de nous permettre de mieux travailler nous excite vraiment. Les grandes entreprises comme Kawasaki ont commencé à vraiment exceller dans tous les domaines, même si certains consommateurs s’impatientent de ne pas y retrouver « leur » machine. Tout ce que je peux dire c’est que nous sommes ravis de voir le mouvement du marché dans ces directions et ce, sans hésitation, je peux dire que je serais fier de posséder un Kawasaki Mule PRO-FXT !

Pour plus d’informations sur les modèles cités ci-dessus ou d’autres modèles, visitez : www.kawasaki.ca

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

Rick Sosebee

Rick Sosebee

Chroniqueur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

– PUBLICITÉ –

DERNIÈRE VIDÉO

– PUBLICITÉ –

– INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE –

Soyez les premiers informés des dernières actualités, événements et offres.

– PUBLICITÉ –

SUIVEZ-NOUS