– PUBLICITÉ –

Kimpex JumpStarter 600Amp – Essai

– PUBLICITÉ –

Table des matières

Autre produit à l’essai cet hiver, le bloc de survoltage au lithium-ion de Kimpex. En ouvrant la boite, on retrouve : bloc d’alimentation au lithium 600A, des câbles d’alimentation avec pinces pour une batterie de véhicule, un fil avec prise femelle 12V pour accessoires, un câble USB avec adaptateur compatible multi-fiche pour la plupart des appareils rechargeables 5V (Téléphones cellulaires Apple ou Android, iPads, tablettesPSP, GPS, etc), câble de recharge pour le bloc de 120V pour la maison et 12V pour l’auto. Le tout est présenté dans une pochette en nylon noire résistant fermée par une fermeture éclair.

Au premier abord, on se demande bien à quoi pourrait servir une batterie de secours quand on va dans les bois? C’est simple : tout notre attirail fonctionne à l’électricité : cellulaire, GPS, lampes rechargeable, lampes de poches rechargeables, etc. Avez-vous remarqué qu’il n’y a plus de corde de démarrage sur votre VTT? Si pour une raison pour une autre vous êtes seul et que votre batterie vous lâche, vous êtes coincé. Et avec un ami, encore faut-il que vous ayez des câbles de survoltage…

En regardant l’ensemble offert, on constate à quel point le concepteur a voulu rendre l’appareil convivial, simple d’opération et prêt à répondre à toute éventualité de type besoin d’énergie électrique d’appoint. À peu près tous les petits accessoires électriques peuvent être connectés, un survoltage d’urgence peut être fait et il y a même une lampe DEL pour permettre d’éclairer une petite zone de travail la nuit. La construction du boitier est flatteuse avec ses bouts caoutchoutés qui respirent la robustesse, ses boutons intuitifs et bien pensés ainsi que l’afficheur numérique qui indique le voltage et le niveau de charge disponibles dans l’appareil.

600 Amperes Lithium Booster Pack-4

Encore une fois, étant donné les notions d’électricité difficiles à tester, nous avons consulté Dr B. pour savoir ce qu’il en pensait. « À lire les spécifications, on voit qu’il s’agit d’une batterie Lithium-fer-phosphate. Comparées aux batteries Lithium-ion classiques, elles ont une capacité de charge légèrement moindre mais elles sont beaucoup plus sécuritaires car elles comportent moins de risque d’incendie. Un fait intéressant, c’est que ce type de batterie supporte des intensités élevées, ce qui veut dire qu’elles fournissent beaucoup de puissance de façon stable durant toute la décharge. De plus, elles ont la propriété de se charger rapidement. C’est donc pleinement compatible avec l’usage proposé. À 600 ampères de peak, elle a la possibilité de survolté une voiture avec une batterie faible, c’est à voir avec une batterie complètement morte En bonus, elles supportent beaucoup plus de cycles de recharge que les Lithium-Ion. »

« J’ai aussi fait quelques petits tests dans la maison pour un éventuel éclairage en cas de panne électrique. » continue Dr B « En branchant un ondulateur de 75w dans la fiche 12V fournie avec le kit, on peut faire fonctionner une lampe fluo-compacte de 13 watts pendant 1h45 et une ampoule LED de 6.5 watts durant 3 heures. En considérant que l’ondulateur consomme lui-même du courant en chaleur pour la transformation du courant, on pourrait doubler ou tripler avec un LED 12V branché directement. »

Dernier conseil : si vous désirez un bloc de recharge, achetez le plus puissant. On n’a jamais assez de puissance.

Qui est Dr B?

Marc B est un ami qui travaille comme technicien automobile qui est arrivé dans ma vie en prenant le rôle du directeur des équipements de mon club local alors que j’étais président. J’ai compris qu’il savait intuitivement la mécanique quand après avoir examiné la surfaceuse Rotobec, il m’a dit : « finalement c’est comme une grosse fendeuse à bois : une source de puissance, un pompe hydraulique pis les moteurs dans les roues. ». Comme vulgarisateur, on ne fait pas mieux. De bon conseil, Marc ne se laisse pas influencer par les gadgets à la mode. Ce qui prime, c’est l’efficacité de la fonction au meilleur prix. Ses commentaires sont donc rationnels et selon mon expérience des 10 dernières années, judicieux.

Mais n’allez pas croire qu’il est un gars ennuyeux. Ayant été propriétaire d’un Banshee jusqu’à tout récemment, il perpétue ses vielles techniques de conduite avec un modeste Sportsman 570 qui a les roues avant plus souvent qu’autrement dans les airs quand les fils se touchent au cerveau … et que ça sent le gaz. Mercedes ont leur Dr Z, nous avons maintenant notre Dr B.

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

Pierre Allard

Pierre Allard

Chroniqueur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

– PUBLICITÉ –

DERNIÈRE VIDÉO

– PUBLICITÉ –

– INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE –

Soyez les premiers informés des dernières actualités, événements et offres.

– PUBLICITÉ –

SUIVEZ-NOUS