– PUBLICITÉ –

Le sac Yeti Panga 28 : quand il faut le meilleur!

Le sac Yeti Panga 28

– PUBLICITÉ –

Table des matières

On ne joue pas avec l’humidité ! Dans le bois, nos appareils électroniques fragiles et couteux doivent être protégés des chocs, mais également de l’eau. Le Yeti bag Panga 28 est une solution recommandable et fiable pour éviter une voie d’eau dans votre sac à dos. 

À Austin, au Texas, deux frères passaient leurs fins de semaine à la pêche et en randonnée. À cette époque, en 2006, ils ne trouvaient pas sur le marché des glacières capables de conserver le froid durablement dans la nature. Ils n’étaient pas satisfaits non plus par l’étanchéité de leurs bagages dans des conditions extrêmes.   

Ils se sont retroussé les manches pour créer leurs propres produits : des glacières prévues pour garder le froid plusieurs jours, et tenir le choc dans les contrées sauvages. Ils ont fait des recherches sur des matériaux solides et imperméables. C’est ainsi qu’ils ont créé des sacs imperméables, capables d’être immergés, dans une partie de pêche par exemple, et résistants aux chocs et autres abrasions fréquentes.

Le sac Yeti Panga 28

Le succès est arrivé rapidement, car les aventuriers sont nombreux à avoir les mêmes besoins.

Quinze ans après, les produits sont éprouvés et la qualité est au rendez-vous. Les prix aussi, mais conserver ses appareils numériques n’a pas de prix. Pouvoir garder des vêtements secs est extrêmement important pendant les sorties hivernales ou humides.

Vous comprendrez l’intérêt du Yeti quand un sac à dos pourtant étiqueté imperméable ruinera votre appareil photo et votre cellulaire. 

Description du produit :

Le YETI bag Panga 28 est conçu pour être étanche et costaud. Le corps du sac est constitué d’une coque Thickskin faite en nylon haute densité, recouverte d’une couche thermoplastique laminée TPU pour résister à l’abrasion, aux chocs et à l’eau. Rien n’est laissé au hasard. La fermeture éclair Hydrolok est étanche à 100%, jusque dans les détails; le zip est également traité pour être hermétique à l’eau.

Pendant une randonnée d’hiver, je n’ai pas hésité à le jeter négligemment dans la neige. Dans une belle poudreuse épaisse où le sac a été pratiquement recouvert. Sans dommage. L’eau et l’humidité n’ont pas pénétré le sac. Une autre aventure l’a aspergé de boue bien épaisse. Il se nettoie à l’eau, tout simplement. Il est bien utile pour partir marcher, chasser ou pêcher. Les sangles sont relativement confortables, et une ceinture ventrale peut s’ajouter pour ne pas le perdre, dans l’eau, la boue ou la poudreuse. 

L’intérieur bleu est lavable complètement. Il y a deux compartiments distincts et un filet de séparation en maille pour vider les poches. Il est possible de séparer et de ranger les affaires efficacement.

Le sac Yeti Panga 28

Le sac possède une poignée de transport et des attaches latérales qui servent à le fixer solidement sur un porte-bagage. Les coutures sont également étanches, l’eau ne trouvera pas son chemin.

Sa taille permet d’emporter pas mal d’objets. Il mesure 20’’ de haut (50,8 cm), par 12 ½’’ de large (31,8 cm) et 7’’ de profondeur (17,8 cm).

Le Yeti est conçu pour être efficace, mais il affiche sa marque. Son dos est gravé de la marque Yeti en relief. La couleur bleue intérieure apporte un signe distinctif également.

Son style épuré et sa finition amphibie font de lui un objet indémodable, qui donne une image de baroudeur éclairé à son propriétaire.

Points positifs :

Ils sont donc nombreux et renforcés par la note de satisfaction des clients qui est de 4,7 sur 5.

J’ai bien aimé le commentaire d’un client qui écrivait : « Grâce à sa qualité, c’est le dernier sac Yeti que j’achète. » En effet, ce sac est prévu pour une longue durée de vie, même en utilisation intensive.

L'équipe de Planète Quad vous donne ses premières impressions et essai du sac Yeti Panga 28.

Pour les points négatifs, nous pouvons citer trois éléments. 

Il est assez volumineux. S’il est porté dans le dos, on le réservera pour un quadiste seul, car il n’est pas confortable pour voyager à deux. Le passager peut être gêné. En utilisation pêche / randonnée à pied, il peut se révéler encombrant également. Un modèle intermédiaire serait apprécié dans la gamme. 

Son poids est important. Le Panga 28 utilise des produits de qualité et ils pèsent dans la balance. Il est plus lourd. Avec 1,8 kg à vide, attention à la charge que vous emporterez dans votre dos.

Avec un pdsf de 399,99$, le Yeti ne donne pas sa qualité.  Mais c’est un investissement qui vous suivra de longues années. Solidité et étanchéité sont au rendez-vous. Comme le dit une publicité : « L’important c’est ce qu’il y a dans la boîte. » Le Yeti est un écrin pour protéger des objets précieux: téléphone, tablette ou vêtements secs.

Se procurer un Panga 28 est un investissement au même titre que l’achat de lingots d’or. Les valeurs sûres ne vous laissent pas tomber.

Le site canadien officiel en français vous en dit plus :

https://www.yeti.com/fr_CA/

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

Planète Quad

Planète Quad

Équipe Éditoriale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

– PUBLICITÉ –

DERNIÈRE VIDÉO

– PUBLICITÉ –

– INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE –

Soyez les premiers informés des dernières actualités, événements et offres.

– PUBLICITÉ –

SUIVEZ-NOUS