– PUBLICITÉ –

Randonnée du Pont Brulé au Témiscamingue!

Randonnée du Pont Brulé au Témiscamingue

– PUBLICITÉ –

Table des matières

Pour une 15e année consécutive, le club de VTT du Témiscamingue, présidé par monsieur Réjean Paquette, organisait la grande randonnée annuelle du Pont Brûlé les 9 et 10 septembre derniers! Pour l’évènement, le magazine Planet Quad, représenté par Stéphane Miville et Marie-Andrée Robert, était fièrement présent!

Le grand départ

Randonnée du Pont Brulé au Témiscamingue
Restaurant Le Relais du club de VTT

C’est par un beau matin ensoleillé entouré de passionnés que le grand départ s’est donné au restaurant du club de VTT du Témiscamingue, le Relais, à Lorrainville! Bordant les sentiers, il est accessible pour tous les quadistes en haute saison, c’est-à-dire l’hiver, mais une ouverture en saison estivale reste à envisager selon l’achalandage! Tous à nos machines pour un premier 130 kilomètres de sentier!

Quelques intersections plus loin nous attendaient d’autres amateurs de VTT et de VCC! Pour finalement atteindre le nombre de 53 véhicules hors route et donc plus de 70 personnes, impressionnant!!! (J’attends une photo) Étant la « préposée aux photos », je n’avais pas assez d’yeux pour admirer tous les paysages que je voyais! Nous arrêtions un peu ici et là pour peindre en un « clic » des gens heureux de profiter de la vie dans ces magnifiques sentiers! Première escale pour diner dans la petite et chaleureuse municipalité de Rémigny! C’est d’ailleurs devant la belle petite église que nous avons pris la traditionnelle photo de groupe !

Randonnée du Pont Brulé au Témiscamingue
Une partie du groupe devant l’église de Rémigny

En route vers les ponts du Grassy Narrow de Moffet…

Randonnée du Pont Brulé au Témiscamingue
Premier pont nord-est
Randonnée du Pont Brulé au Témiscamingue
Le deuxième, sud-ouest, Le Pont-Brûlé

Pour l’après-midi, il avait été décidé que le groupe allait se diviser en deux, pour une longue et une plus courte randonnée. La raison était justifiable puisque quelque chose d’inhabituel nous attendait : les ruines des Ponts du Grassy Narrow! Et c’est ici que le nom que porte la randonnée prend tout son sens: le Pont Brûlé! Pas un, mais deux traversiers étaient en fonction pour nous, dont un qui avait été fabriqué maison la veille par des âmes charitables. Ils avaient heureusement été avisés du nombre impressionnant de véhicules à traverser l’immense lac des Quinze!

Randonnée du Pont Brulé au Témiscamingue
Premier traversier
Randonnée du Pont Brulé au Témiscamingue
Traversier fabriqué maison

Il fallait donc ne pas tous arriver en même temps, histoire de réduire l’attente. Quoiqu’elle fût très courte vu les circonstances, et chapeau à l’organisation! Nous avons eu, Stéphane et moi, le privilège de traverser les premiers pour prendre des photos des prochains arrivants, des ponts et des paysages. De l’autre côté du lac, nous attendaient aux abords du rivage monsieur Simon et madame Noëlla Pétrin, les accueillants propriétaires de la maison la plus près des restes du Pont Brûlé! Assez près que nous avons même pu lui toucher. C’était à la fois spécial à voir, mais désolant, car on pouvait ressentir la nostalgie des résidents du coin… Dans l’histoire, il y avait deux ponts, le premier a cédé sous la surcharge d’un camion lourd. Le second a brûlé partiellement une première fois de façon accidentelle et a été incendié à nouveau criminellement des années plus tard. La route de l’autre côté devait mener rapidement à Rouyn-Noranda, mais vu les ponts détruits, le projet a été abandonné. Par manque de budget, il n’y a jamais eu de reconstruction et aucune aide gouvernementale…Nous souhaitons pour eux qu’il puisse y avoir un éventuel moyen de traverser en véhicules de toutes sortes, ce qui serait très profitable au développement de la région.

Notre arrivée à la Pourvoirie Grassy Narrow…

Ceci étant dit, il y a toujours du positif, car de ces ponts est née la pourvoirie du Grassy Narrow! Le site compte 12 magnifiques chalets de bois pouvant accueillir de 2 à 12 visiteurs. La pourvoirie permet la chasse à l’ours noir, la chasse à l’orignal, la pêche, le camping et plus encore. Nous y avons été reçus comme des rois avec un souper typiquement américain tout comme sa propriétaire, Debbie March. Pour la soirée, il est impératif de mentionner que nul autre que l’animateur de la radio CKVM, la voix du Témiscamingue, Yves Bertrand, était sur place pour nous faire danser, participant lui-même à la randonnée accompagné de sa conjointe. Pour la nuit, notre confortable chalet nous a séduits de par tous les besoins comblés à l’intérieur de celui-ci, un tout inclus!

L’aventure se poursuit, deuxième journée

Le matin venu, après un service de déjeuner rapide, efficace et délicieux, il était temps de remonter en selle et d’entamer déjà notre dernière journée. Dame nature fut encore très généreuse de nous offrir à nouveau le soleil! Un matin empreint de sourire sur tous les visages des quadistes! Le président, monsieur Réjean Paquette, ouvrait la randonnée. Il nous a fièrement guidés vers un mini-musée extérieur, au cœur du village de Moffet! Était exposée devant nous une énorme maquette, réplique du pont de Grassy Narrow comme il était avant qu’il soit réduit en flamme.

Randonnée du Pont Brulé au Témiscamingue
Le groupe devant la maquette du Pont-Brûlé

Il est temps de poursuivre notre route, et nous devons ici vous avouer que la variété de sentiers est surprenante au Témiscamingue : des chemins de bois, des clairières, des champs, des tunnels d’arbres bordés par de petites chutes, très peu de roche, des trous de ‘’bouette’’ pour tester nos machines, des pentes escarpées, de tout pour tous les goûts!!!

et même…(j’ai envie de garder la surprise…)un pont couvert historique et reconnu comme patrimoine! Construit en 1938, d’une seule travée, peint de rouge à l’époque, mais aujourd’hui rafraîchi de blanc, il permet d’enjamber la rivière Fraser en milieu agricole. Aujourd’hui, il porte dignement le nom Landry en mémoire des deux familles habitant à proximité durant sa construction. Les propriétaires d’un élevage de veaux naturels y demeurent toujours, Richard Landry et Diane Morency .

Chemin faisant, nous voilà déjà arrivés à la Pourvoirie camping Eau Gillies de Latulipe-Et-Gaboury…

C’est de tout sourire que nous attendaient Sylvie Pagé et Francis Maltais, les propriétaires.

Randonnée du Pont Brulé au Témiscamingue
A l’arrière-plan, Francis Maltais et Sylvie Pagé, les propriétaires

Quoique Francis, passionné de véhicules hors route, a triché légèrement en prenant part à une partie de la randonnée avec son véhicule côte-à-côte aux couleurs de son commerce, et on le comprend: superbe machine!

Le repas fut donc servi dans leur restaurant ouvert à l’année et prisé des gens du coin! Pour ma part, j’ai mangé une des meilleures sauces à spaghetti maison et Dieu sait à quel point je suis critique! Faite avec amour, c’est l’cas de le dire!!! S’arrêter ici est un incontournable dans la région! Parfaitement situé, le restaurant est facile d’accès de par les sentiers qui passent devant la pourvoirie! Plusieurs services y sont offerts tels que la pêche, la chasse en tout genre, le camping, l’hébergement, l’emplacement pour réception de mariage en nature et même un service de motel! C’est LA place à Latulipe comme on dit!

Randonnée du Pont Brulé au Témiscamingue
Des vrais passionnés!

Il faut déjà repartir…Retour vers le Restaurant, le Relais, de Lorrainville pour aller boucler la boucle après environ 300 kilomètres parcourus…Le temps passe tellement vite en bonne compagnie! Aujourd’hui, j’ai quitté, mais il y a 35 ans, le Témiscamingue m’avait accueilli moi et ma famille, et j’y ai grandi! C’est donc une région éloignée qui me tient particulièrement à cœur et qui gagne à être connue! Il faut y aller pour comprendre les enjeux que vivent les Témiscamiens. Le bois est la ressource principale et ils ont plus qu’à cœur la régénération des forêts et en sentier nous l’avons vu…

En terminant, je remercie Fannie Poulin, secrétaire-trésorière du club de VTT du Témiscamingue, sans qui je ne serais pas arrivée à mener à bon port ce projet d’amener le Magazine Planète Quad en région! Également, M. Réjean Paquette, président du club et sa superbe équipe de bénévoles! Encouragez le club à continuer de préserver ces magnifiques kilomètres de sentiers…

Fais comme le Magazine, mets ton casque et parcours le Témiscamingue!!!

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

– PUBLICITÉ –

DERNIÈRE VIDÉO

– PUBLICITÉ –

– INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE –

Soyez les premiers informés des dernières actualités, événements et offres.

– PUBLICITÉ –

SUIVEZ-NOUS