– PUBLICITÉ –

Systèmes De Communication Uclear – Essai

– PUBLICITÉ –

Table des matières

Pour vous mettre en situation, notre contact chez Kimpex, m’a offert d’essayer un nouveau produit révolutionnaire et le mot est bien choisi. Nous étions à l’époque en novembre 2013, il me dit que la compagnie U-Clear a mis sur le marché un système de micros et d’écouteurs complètement intégré dans le casque au niveau des oreilles et sans avoir de perche. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec ce terme, je vais vous donner un exemple que vous avez sûrement déjà tous vu dans votre vie. On a tous croisé sur une route une grosse moto avec deux passagers qui avaient l’air de se parler tout seul et qui avaient après leur casque un gros micro avec un embout noir…c’est ça une perche.

Le petit micro est moulé à même l’écouteur d’une grosseur d’environ 3 pouces de diamètre (cela a la forme de la lettre « Q ») et ça va chercher le son de la voix…et seulement la voix, le « sweet-spot » qu’on appelle. Pas le bruit du moteur ou du vent…que la voix ! C’est un principe breveté par l’armée pour les soldats qui veulent communiquer entre eux ou recevoir des ordres.

Arrive chez moi par livraison spéciale un beau petit paquet. En l’ouvrant, je constate immédiatement la qualité du produit. La boîte est belle et à l’intérieur, on trouve une paire d’écouteurs et une chose qui ressemble étrangement à une souris d’ordinateur.

Commence alors la lecture du manuel du fabricant. Ho boy! Ç’a l’air à faire tellement d’affaires ce jouet-là, que je ne suis plus certain de son utilisation première, car c’est écrit sur la boîte : musique, appel téléphonique, conversation et finalement, GPS… rien de moins !

Lorsque j’ai lu « musique », je venais de trouver ce qui m’intéressait en tout premier lieu, parce que j’avais un fantasme de longue date que je voulais faire en VTT: écouter ma musique préférée tout en roulant. Vous savez, le genre de sentier où tout est magnifique, le paysage, les couleurs, l’odeur de la forêt, la brise sur le visage…Il ne manquait que du Pink Floyd à mes oreilles pour que je puisse atteindre le Nirvana! Et là, devant moi, se trouvait la chose qui allait me permettre de vivre cette expérience, mais ce n’est pas arrivé aussi vite que je le souhaitais. Ma femme avait une autre idée en tête pour l’utilité de ce produit : une grande conversation sur le but de la vie et comment trouver des solutions avec nos enfants tout en roulant…misère ! Mais grâce à elle, cela nous a permis d’expérimenter la conversation tout en roulant, sans avoir à se crier ce que nous voulions nous dire ou avaler des mouches entre 2 phrases (En été, bien sûr!).

Le but premier des Uclear est la conversation avec d’autres partenaires et cela soulève un point que je veux éclaircir tout de suite avec vous. On doit apprendre à parler avec ce truc, les syllabes ou les grognements émis par certains hommes ne sont pas bien retransmis au passager ou à un autre interlocuteur. Pour que le micro puisse bien capter le son de la voix, nous nous devons de faire un petit exercice de prononciation et d’avoir une certaine longueur dans nos mots. Par exemple : « Regarde, chéri, les belles fleurs là-bas » (le genre à ma femme), la transmission est claire et limpide pour les oreilles.

Uclear _-7

Mais si on y va avec mon vocabulaire : « Garde ça », elle risque de comprendre : «Ça, donc ». C’est la mauvaise prononciation et une syntaxe trop courte qui déforment ce que je voulais dire et on part sur une explication de 2 km…Les hommes, vous êtes avisés !

Donc, si on résume l’option conversation, il nous faut parler un peu plus lentement que normal et avoir une certaine longueur dans nos phrases. Quand on a compris ce principe, ça devient vraiment agréable…tout dépendant avec qui vous conversez et de quoi vous parlez! Il n’y a pas de filtre ou de système de censure sur ce modèle, on s’entend sur ce point!
Maintenant, mon point préféré, qui se fait malheureusement ou heureusement en solo seulement : l’écoute de la musique (je n’ai pas été en mesure d’en connaître la raison). Haaa! Que c’est agréable! Je pourrais écrire des pages entières sur cette expérience, mais je vais vous résumer ça assez rapidement merci : combinez votre passion préférée avec un décor magnifique et votre chanson préférée et vous avez tous les éléments pour faire de ce moment un pur délice. La même recette qu’emploient tous les films à succès, des belles images, avec un moment magique entre deux ou plusieurs acteurs, avec un fond de trame sonore et Bingo ! Vous venez de créer une émotion chez les cinéphiles, mais cette fois-là, vous n’êtes pas à boire une grosse liqueur avec un pop-corn entre les jambes ; vous avez un guidon ou un volant entre les mains. Juste ce moment-là, vaut l’achat des Uclear… à mon humble avis.

Maintenant, il est temps d’y aller avec les éléments techniques et quelques spécifications d’usage, avant de me faire abréger par la rédaction.

La portée entre deux véhicules ne doit pas dépasser 700 mètres en terrain ouvert et moins si vous êtes en forêt dense, car le signal radio sera coupé. Vous perdrez ainsi la communication, mais si vous réduisez la distance entre vous, la communication se rebranche d’elle-même. Autre fait intéressant, vous pouvez communiquer en groupe, jusqu’à 10 personnes en même temps. Il y aussi un mode « privé» seulement pour votre passager et vous, sans que le groupe puisse vous entendre (pratique quand on est avec sa femme). En groupe, la distance maximale entre le premier et le dernier véhicule est déterminée par le respect du 700 mètres maximum entre 2 poursuivants, car les Uclear utilisent un système de relais d’un casque à l’autre. Donc si 10 personnes gardent une distance assez rapprochée entre eux, pour ne pas perdre le signal et ainsi briser la chaine, il pourrait y avoir plusieurs kilomètres de distance entre le premier et le dernier. C’est un exploit technique remarquable.

De plus, lors de notre essai, j’ai reçu un communiqué d’Uclear, mentionnant qu’avec une mise à jour gratuite sur leur site (www.uclear-digital.com), il était possible de parler avec toutes les autres marques sur le marché. Un autre point fort avantageux pour choisir ce système en particulier.

J’ai aussi été très impressionné par la durée de la batterie au lithium. En effet, en mode « veille », elle peut garder sa charge au-delà de 20 jours et en communication constante, elle offre une autonomie de 10 heures. Pour les avoir essayées en hiver par temps très froid (pour ne pas dire glacial), jamais je n’ai manqué de batterie dans une randonnée. Elle peut opérer sans problèmes dans des conditions météorologiques variant de -28°C à + 60°C.

Pour les autres options, telles que la possibilité de répondre et de faire des appels téléphoniques…je vais être honnête avec vous, la seule fois que j’ai fait un appel, ce n’était même pas voulu ! Je voulais lever le volume du son pour apprécier davantage la musique que j’écoutais, quand soudainement, le son de la sonnerie de mon téléphone est venu m’interrompre ? Je me suis rangé alors sur le côté pour vérifier mon téléphone et à ma grande surprise, j’étais en train de téléphoner à la maison! Je n’ai aucune idée de comment j’ai fait pour faire ça, mais lorsqu’on parcourt le manuel d’utilisation du fabricant, tout est indiqué afin de donner des ordres vocaux à notre téléphone intelligent et ainsi, placer des appels à même le casque tout en roulant. Pour ceux qui rêvent d’appeler des gens en roulant, dites-vous que c’est une autre possibilité qu’offre ce produit.

Pour l’option GPS, là aussi votre chroniqueur doit faire son 
« mea-culpa » : je n’en possède pas, donc, je n’ai pas pu tester pour vous cette option. Mais j’imagine que vous devez entendre la voix familière de votre charmant GPS vous susurrer à l’oreille de tourner à droite à la prochaine grosse épinette que vous allez rencontrer!

Uclear _-5

Maintenant, il est temps de parler des points que j’ai moins aimés. Au début du texte, je vous ai mentionné qu’en ouvrant la boîte, il y avait une chose en forme de souris d’ordinateur, c’est le cerveau des Uclear. Il est composé de 3 « creux » recouverts d’une surface en caoutchouc flexible, qu’on doit presser pour activer les différentes options. Je dois dire qu’avec de gros gants, ce n’est pas du tout facile de savoir à quel endroit précis appuyer, même en les retirant, et avec les doigts un peu engourdis par le froid, je devais me reprendre à plusieurs fois pour sélectionner ce que je voulais faire (allumer ou éteindre les écouteurs). Honnêtement, je préfèrerais avoir des boutons scellés à la place des creux, je crois que ça nous aiderait vraiment à l’utilisation, surtout par temps froid. De plus, lorsqu’on regarde le manuel du fabricant, il y a tellement d’options qui doivent se résumer à seulement 3 boutons. En plus, on doit souvent appuyer sur 2 en même temps et même les 3 pour faire un « reset ». Ce n’est vraiment pas évident, car n’oubliez pas que ce truc est fixé sur votre casque, presque à la hauteur de la mâchoire…on a donc une drôle de posture avec les coudes en l’air quand on commence à vouloir utiliser nos 2 mains pour rejoindre le côté du casque en essayant de trouver les creux. Par contre le système de fixation est simple, soit un autocollant permanent ou une pince qui se clipse directement sur le casque, ça maintient très bien le dispositif en place.

Un autre point important avant de faire l’acquisition des Uclear ou de devoir changer de casque lors de l’achat, vous devez posséder des incrustations dans votre casque situées à l’endroit des oreilles, car c’est à cet endroit qu’on doit coller un velcro, afin de maintenir les écouteurs en place. Mon ami Pierre Allard, chroniqueur, a trouvé l’expérience un peu périlleuse avec son beau Full-face sans trou pour les oreilles. À chaque fois qu’il retirait son casque, il avait un écouteur de coller dans le front et l’autre pendait au bout de son fil! Disons que j’ai bien ri plus d’une fois!

J’ai aussi trouvé les fonctions pas évidentes à apprendre par cœur, je dirais même qu’il est presque préférable de faire plastifier votre guide afin de l’amener avec vous, au cas où!

Maintenant, parlons du prix d’acquisition. On parle ici d’un nouveau produit, avec beaucoup de technologie dernier cri, donc, le prix va avec ! Chez Kimpex, on vous offre la possibilité de les acheter à l’unité (#024135 au prix de 259.99$) ou en paire (#024136 pour 469.99$). Mais à ce prix, tout est inclus, il n’y a rien d’autre à se procurer. Cela comprend le chargeur, les velcros pour fixer les écouteurs dans votre casque, les clips ou les autocollants pour arrimer le bidule à l’extérieur de votre casque…tout est dans la belle petite boîte !

La grande question maintenant: est-ce que j’y ai assez cru pour les acheter ? Oui, j’ai même déjà passé ma commande à Kimpex. C’est le genre de produit que tu ne veux pas redonner après l’essai. Parce qu’une fois que tu l’as essayé, tu viens de te rendre compte que cela a révolutionné à jamais tes randonnées et tu ne peux pas t’imaginer revenir en arrière…à ce point-là !

Pour plus d’informations sur ce produit, visitez www.kimpex.ca 

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

Steve Allard

Steve Allard

Chroniqueur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

– PUBLICITÉ –

DERNIÈRE VIDÉO

– PUBLICITÉ –

– INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE –

Soyez les premiers informés des dernières actualités, événements et offres.

– PUBLICITÉ –

SUIVEZ-NOUS